Guide pour l’hiver : que choisir comme mode de chauffage entre un poêle et une cheminée ?

L’hiver approche et vous souhaitez changer de mode de chauffage. Oui, mais quel chauffage choisir ? Un poêle ou une cheminée ? Quelles sont les différences ? Les avantages et les inconvénients ? Dans ce guide, nous vous éclairons et vous accompagnons dans le choix de votre mode de chauffage pour cet hiver.

Poêle ou cheminées : quelles différences ?

Quand on cherche à installer un chauffage chez soi, il faut souvent se poser les bonnes questions, notamment des différences entre les modes de chauffage proposés sur le marché, leurs avantages et leurs inconvénients. C’est pourquoi nous avons décidé de vous lister les différences entre les poêles et les cheminées.

Designer son salon - HCL

Les poêles :  avantages et inconvénients

De nos jours, les poêles proposés par les concessionnaires, notamment par HCL, sont modernes et s’adaptent à tous les intérieurs. De plus, ils sont beaucoup moins imposants qu’une cheminée. Ils tendent également à chauffer de manière plus écologique et économique : en effet, un poêle vous permettra de réduire vos factures de chauffage, et ils sont relativement moins chers que les cheminées. Un autre avantage pour les poêles, c’est qu’il y a différents modèles disponibles à la vente : les poêles à bois, les poêles à pellets et les poêles à gaz.

Toutefois, les poêles ne sont pas sans défaut. En effet, le mode de chauffage par poêle peut entraîner une diffusion de la chaleur non homogène dans votre maison, surtout si vous avez de grandes pièces ou que votre poêle est mal placé. De plus, pour être sûr que votre poêle chauffe toute la journée, il vous faudra parfois faire attention en surveillant le feu régulièrement. Enfin, il faut savoir que vous aurez besoin d’un emplacement pour stockez votre bois ou encore vos granulés ; veillez donc à avoir l’espace suffisant !

Les cheminées : avantages et inconvénients

Plus qu’un mode de chauffage, une cheminée apporte un certain charme à votre intérieur et crée une ambiance cocooning. Il existe trois types de cheminées chez HCL : les cheminées à foyer ouvert, les cheminées à foyer fermé et les inserts. L’avantage est surtout avec les cheminées à foyer fermé et les inserts. En effet, le fait d’avoir une vitre apporte une sécurité, notamment lorsqu’on a des jeunes enfants. De plus, l’autonomie du feu et le rendement au niveau du chauffage sont plus importants. Et si vous habitez dans une petite habitation, les inserts sont l’idéal pour éviter d’encombrer l’espace.

Si les avantages concernent plus les cheminées à foyer fermé et les inserts, les inconvénients reviennent donc aux cheminées à foyer ouvert. En effet, contrairement aux foyers fermés, elles ne disposent pas de vitre, ce qui peut s’avérer dangereux et occasionner des brûlures. De plus, une grande partie de la chaleur est perdue car elle n’est pas contenue ; la cheminée à foyer ouvert sert donc plus de chauffage d’appoint. Il faut également faire attention lorsqu’on vit dans de petits espaces, car une cheminée, tous types confondus, peut s’avérer imposante. Enfin, contrairement aux poêles, les cheminées sont plus onéreuses.

Poêle à bois, poêle à pellets ou poêle à gaz ?

Les poêles à bois

Les poêles à bois sont considérés comme une énergie renouvelable, plus respectueuse de l’environnement. Ils apportent un côté plus naturel et traditionnel, et créent une ambiance chaleureuse et cocooning, à l’image des cheminées. De plus, ils ont la possibilité d’être mixtes (bois/pellets). Le bois est également, parmi les différents types de poêles, le combustible le moins cher du marché. Un poêle à bois permet également d’obtenir des aides financières : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, Prime Rénov, Anah.

Toutefois, les poêles à bois doivent fonctionnent pleinement pour avoir un bon rendement (80%). S’ils tournent au ralenti, ils peuvent s’encrasser et s’abîmer plus vite. Il faut également faire attention à la surface de votre habitation car les poêles à bois peuvent ne pas chauffer de manière homogène toutes les pièces. Il faut aussi veiller à faire attention au feu car l’autonomie des poêles à bois est limitée : généralement, il faut remettre une bûche environ toutes les heures. L’installation peut s’avérer contraignante car les poêles à bois nécessitent un conduit adapté. Concernant l’entretien, il est lui aussi contraignant car il faut entretenir les poêles à bois au moins deux fois par an ; de plus, si on utilise un combustible de mauvaise qualité (taux d’humidité supérieur à 20%), les poêles à bois se dégradent plus rapidement.

Les poêles à pellets

Tout comme les poêles à bois, les poêles à pellets sont considérés comme une énergie renouvelable. Ils peuvent également être mixtes (bois/pellets). En revanche, contrairement aux poêles à bois, l’utilisation est beaucoup plus longue car on se sert de moins de combustible. De plus, l’alimentation est automatique car les poêles à pellets sont équipés d’un réservoir. Un autre avantage des poêles à pellets, c’est qu’il y a la possibilité de régler la température et l’heure de régulation du poêle. Le coût du combustible est également très intéressant. Tout comme les poêles à bois, les poêles à pellets ouvrent des droits à des aides financières : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, Prime Rénov, Anah.

Toutefois, les poêle à pellets ne sont pas aussi chaleureux que les poêles à bois. Ils peuvent également être gênants à cause du bruit provoqué par la ventilation. Tout comme les poêles à bois, attention à l’espace dans lequel vous vivez, car les poêles à pellets peuvent eux aussi ne pas chauffer de manière homogène toute votre habitation. Il faut également un conduit adapté pour l’installation des poêles à pellets et un entretien au moins deux fois par an de votre poêle, ainsi que des appareils électroniques.

Les poêles à gaz

Tout comme les poêles à pellets, l’utilisation des poêles à gaz est plus longue car alimentés par moins de combustible, et l’alimentation est automatique grâce au réservoir. Avec les poêles à gaz, on dispose également d’une télécommande qui permet de mettre en marche ou d’arrêter le poêle. On obtient un très bon rendement avec les poêles à gaz : de 85% à 95%. Contrairement aux poêles à bois et aux poêles à pellets, les poêles à gaz sont très faciles d’installation et ils ne nécessitent qu’un entretien annuel. De plus, même si ce combustible est plus cher que les autres, ils restent quand même à faible coût.

Toutefois, les poêles à gaz ne font pas partie des énergies renouvelables. En plus de cela, même s’ils sont faciles d’installation, il faut veiller à avoir une alimentation en gaz naturel à proximité et respecter les normes de sécurité concernant les risques d’intoxication et d’explosion.

Poêle à bois rond - HCL

En résumé : choisissez un mode de chauffage selon vos besoin 

Nous vous avons ici mis en avant tous les avantages et les inconvénients des différents modes de chauffage à votre disposition chez HCL.

Le mode de chauffage que vous choisirez dépend donc de vos besoins et de vos envies :

• Si vous choisissez une cheminée, vous assurez à votre intérieur une ambiance chaleureuse et cocooning ainsi qu’un bon rendement et une grande autonomie. Toutefois, il peut y avoir un manque de sécurité et une perte de chaleur.

• Si vous choisissez un poêle, les avantages et inconvénients diffèrent selon le type de poêle que vous prenez. Vous bénéficiez d’une énergie renouvelable, parfois avec une grande autonomie et un faible entretien, ainsi que d’un faible coût du combustible et d’aides de l’État. Mais vous pouvez également vous retrouvez avec une diffusion de la chaleur non homogène, une autonomie limitée et un entretien contraignant.

Si vous souhaitez être accompagnés dans votre projet, nous vous conseillons de nous contacter ou de vous rendre directement dans une de nos concessions pour être accompagné par un expert.

Pour en savoir plus
Cheminée réserve bois - HCL
4.6 
Sur 192 avis